mardi 12 décembre 2017

Daniel O'Malley - "The Rook"


Myfanwy Thomas se réveille dans un parc, amnésique, avec des traces de coups et entourée de morts portant des gants en latex. Elle retrouve une lettre dans la poche de son manteau où "son ancienne elle" lui explique qu'elle avait prévu cette situation. Myfanwy décide de suivre les instructions et va tenter de savoir qui veut la supprimer. Elle va découvrir un monde des plus étranges en retournant travailler à la Checquy, un groupe secret qui travaille pour la défense du Royaume-Uni contre les forces surnaturelles.

Alors là, j'ai passé un excellent moment de lecture!!! Ce roman est des plus divertissants. J'ai adoré découvrir ce monde rempli de créatures et de phénomènes étranges qui sont très bien décrits.
Le contraste des deux personnalités de Myfanwy est excellent. Peu crédible certes, mais jouissif!
Au commencement, j'ai eu peur de me perdre au milieu de tous ces personnages, mais l'auteure rappelle assez souvent certaines de leurs caractéristiques pour qu'on se repère facilement. Elle ne manque pas d'imagination et les "basiques" sont également présents (je pense aux vampires ou aux mediums).
Et toute cette histoire enrobée d'humour, savamment dosé, un vrai régal!!!

Cette lecture m'a bien divertie du début à la fin. Je n'ai pas pu la lâcher et j'ai hâte de lire la suite "Agent double". ^^

vendredi 8 décembre 2017

Lisa Unger - "Et surtout ne te retourne pas..."


Isabel a tout pour être heureuse : ses romans ont du succès, sa sœur n'habite pas loin, un mari qui dirige une entreprise et qui l'aime. Et puis un jour, ce dernier disparaît mystérieusement, son appartement est dévalisé, ses comptes bancaires sont vidés, la police la soupçonne de cacher quelque chose.

J'ai trouvé que ce roman était bien écrit. Je me suis laissée porter par l'histoire. 
Mais finalement, alors qu'il s'agit d'un thriller, le suspens n'est pas au rendez-vous. On sait très vite ce qu'il se cache, il n'y a pas de réel mystère, à la limite un peu au commencement. Alors que l'intrigue semblait prometteuse, elle tombe à plat. L'auteure annonce par avance ce qu'il va se passer. 
Et puis les évènements qui tournent autour de la sœur, ne pimentent pas vraiment le tout.
Mais je maintiens : c'est bien écrit et donc la lecture est agréable.

dimanche 12 novembre 2017

Agnès Ledig - "Juste avant le bonheur"


Une jeune caissière de 20 ans croise par hasard le chemin d'un homme de 50 ans qui lui offre de partir en vacances au bord de la mer avec leurs fils respectifs. Après beaucoup d'hésitation elle accepte et vit des jours magnifiques. Mais le malheur est sur la route du retour.

Je n'avais pas lu la quatrième de couverture avant d'entamer ma lecture. Je souhaitais lire un roman "feel good", eh bien je me suis bien plantée!!! J'ai pleuré!!! Ma boîte de mouchoirs s'en souvient! L'auteure a atteint son objectif avec ce tsunami d'émotions qu'elle réussit à susciter. Son style est simple, plein de fraîcheur, efficace.

Le roman commence très positif, puis on plonge dans le pire malheur, et la remontée est difficile. Il se lit très vite. Le récit est vivant grâce aux dialogues. Les personnages sont attachants, que ce soient les principaux ou les secondaires. Toutefois, les évènements sonnent quand même invraisemblables.

Donc j'ai pleuré, mais j'ai aimé.

William Golding - "Sa majesté des mouches"


Suite à un accident d'avion, des jeunes garçons échouent sur une île déserte. Ils s'adaptent alors à cette nouvelle vie bon gré mal gré.

Je n'ai pas aimé ce roman. Je l'ai lu parce qu'il avait été cité par un lecteur de "Battle Royale". La ressemblance s'arrête au fait que des enfants se retrouvent isolés sur une île.
Il est classé en roman jeunesse, la couverture semble d'ailleurs ciblé ce public et pourtant... je l'ai trouvé très dur.

On ne sait rien de la raison de l'accident d'avion et pas grand chose de leur passé. Tout est centré sur leur évolution sur l'île, sur leurs comportements. Et j'ai du mal à imaginer que ce qu'à décrit l'auteur puisse réellement arriver. Les moqueries dirigées vers un enfant, le fait qu'un autre veuille devenir chef, qu'il s'installe de la jalousie, je veux bien le croire. Mais le tour extrême que prennent les évènements, c'est "trop".
Et puis je crois que je n'ai pas apprécié ma lecture parce que je me suis souvent ennuyée et que le style de l'auteur n'est pas accrocheur.


Claire North - "Les quinze premières vies d'Harry August"



Harry August est un orphelin du début du siècle dernier, se rappelant chacune de ses précédentes vies qui commencent toujours dans les mêmes conditions. Il ne sait pas pourquoi il en est ainsi et cherche à le découvrir. Au moment de sa onzième mort, une fillette lui annonce la fin du Monde, lui demandant de dévier le déroulement des évènements.

L'idée n'est pas mal du tout et réussit à captiver même si elle n'est pas si originale (on se rappelle le film "Un jour sans fin").

Le roman est en fait le journal d'Harry. J'ai été un peu perturbée par les allers et venues entre ses différentes vies. En effet, le récit n'est pas du tout linéaire. L'avantage, je pense, est que le rythme n'est pas monotone. Et cela ajoute du mystère au mystère.
Pour une fois, le héros n'est pas spécialement charismatique, il apparaît comme "monsieur tout le monde". Il n'en reste pas moins attachant, on le suit sans problème dans ses questionnements. 

Une bonne partie tourne autour du fait qu'Harry revit ses vies et s'en souvient, des conséquences sur sa façon de mener ses vies, les effets psychologiques et pratiques. Parce que finalement, il connaît l'avenir et peut s'en servir. Et savoir que l'on va revivre peut aider à affronter la mort.
Puis l'intrigue tourne au thriller, pour résoudre l'énigme de la fin du Monde annoncée et comment y remédier.

Certains passages sont un peu longs, notamment les souvenirs liés à des personnages clé et ceux-ci deviennent tellement nombreux, que parfois je ne savais plus qui était qui.


samedi 11 novembre 2017

Challenge ABC 2017

Proposé par Nanet sur Livraddict.

Résumé de ce challenge :
- un auteur par lettre, un minimum de 5000 pages
pour l'ensemble des livres
- un minimum de 5 catégories différentes est demandé pour valider l'inscription (un classique, une nouvelle, un auteur étranger, un livre en fantasy, un en SF, un roman, un thriller...)

J'ai choisi l'option A.
A comme Aléatoire : Vous avez la possibilité de ne pas fixer votre liste.

Voici ma liste :

Ayerdhal, Chroniques d'un rêve enclavé - 308 pages - SF
Bacigalupi Paolo, La fille automate - 595 pages - SF
Chattam Maxime, Malronce - 407 pages - fantastique
Didierlaurent, Le liseur du 6h27 - 218 pages - contemporain
Egan Greg, Téranésie - 345 pages - SF
Ferrante Elena, L'amie prodigieuse - 430 pages - contemporain
Homère, Iliade - 572 pages - classique
Isegawa Moses, Chroniques Abyssiniennes - 528 pages - contemporain
Jufresa Laïa, Umami - 320 pages - contemporain
Ledig Agnès, Juste avant le bonheur - 327 pages - contemporain
Manook Ian, Les temps sauvages - 528 pages - polar
Pratchett Terry, Le huitième sortilège - 256 pages - fantastique
Quirk Matthew, Les 500 - 448 pages - thriller
Richard Julie, Faites vos jeux - 444 pages - thriller
Slimani Leïla, Chanson douce - 227 pages - contemporain
Tuttle M., J'irai voter pour Bourbaki - 156 pages - contemporain
Unger Lisa, Et surtout ne te retourne pas... - 393 pages - thriller
Vargas Llosa Mario, Lituma dans les Andes - 357 pages - contemporain
Werber Bernard, Demain les chats - 309 pages - SF
Xinran, Messages de mères inconnues - 291 pages - contemporain
Yamada Masaki, Ada - pages - 384 pages - SF
Zusak Markus, La voleuse de livres - 632 pages - historique

Nombre total de pages lues : 6815 / 5000
Nombre de catégories lues : 5 / 5 (fantastique, polar, contemporain, SF, classique)

Drive : ICI

lundi 6 novembre 2017

Greg Egan - "Téranésie"


Un couple, isolé avec leurs deux enfants sur une île, mène des recherches scientifiques à propos d'un papillon aux étranges mutations. Malheureusement, ils sont victimes de la guerre sévissant dans la région. L'aîné réussira à sauver sa sœur et à leur reconstruire une vie aux Etats-Unis. Bien des années plus tard, le passé les rattrape et les ramène dans le Pacifique sous la forme d'espèces montrant des mutations étranges. 

Globalement, je n'ai pas aimé ce roman. J'ai eu du mal à m'accrocher à l'histoire. Je ne sais pas si c'est dû au fond ou au style de l'auteur. Un peu des deux certainement. L'idée n'est pas très originale.
Les explications pseudo-scientifiques m'ont paru obscures, tirées par les cheveux, irréalistes.
Le développement final est trop rapide, mais comme je n'ai pas adhéré à l'intrigue, j'ai été soulagée de terminer ma lecture.

Bref... déçue par "Téranésie", pourtant je compte bien lire un autre roman de Greg Egan pour ne pas rester sur cette mauvaise impression.

mercredi 25 octobre 2017

1 pays - 1 auteur

Depuis longtemps je souhaite découvrir la littérature étrangère. Aussi, je me lance ce challenge qui consiste à lire un auteur de chaque pays. Je ne me limite pas dans le temps puisqu'il s'agit tout de même de 200 livres à dénicher!

18 mars 2016 = top départ!

25 / 198

  1. Afghanistan
  2. Afrique du Sud
  3. Albanie
  4. Algérie - Yasmina Khadra - 24/08/16
  5. Allemagne - Sebastian Fitzek - 02/06/16
  6. Andorre
  7. Angola
  8. Antigua-et-Barbuda
  9. Arabie saoudite
  10. Argentine - German Maggiori - 27/03/17
  11. Arménie
  12. Australie - Greg Egan - 06/11/17
  13. Autriche
  14. Azerbaïdjan
  15. Bahamas
  16. Bahreïn
  17. Bangladesh
  18. Barbade
  19. Belgique
  20. Belize
  21. Bénin
  22. Bhoutan
  23. Biélorussie
  24. Birmanie
  25. Bolivie
  26. Bosnie-Herzégovine
  27. Botswana
  28. Brésil - Paulo Coelho - 04/08/17
  29. Brunei
  30. Bulgarie
  31. BurkinaFaso
  32. Burundi
  33. Cambodge
  34. Cameroun
  35. Canada - Edith Couture Saint-André - 18/06/16
  36. Cap-Vert
  37. Centrafrique
  38. Chili
  39. Chine - Xiaolong Qiu - 26/08/16
  40. Chypre
  41. Colombie
  42. Comores
  43. Congo-Brazzaville
  44. Corée du Nord
  45. Corée du Sud
  46. Costa Rica
  47. Côte d’Ivoire
  48. Croatie
  49. Cuba
  50. Danemark
  51. Djibouti
  52. Dominique
  53. Égypte
  54. Émirats arabes unis
  55. Équateur
  56. Érythrée
  57. Espagne
  58. Estonie - Andrus Kivirähk - 25/10/17
  59. États-Unis - J.J. Abrams - 29/05/16
  60. Éthiopie
  61. Fidji
  62. Finlande
  63. France - Blandine Le Callet - 01/04/16
  64. Gabon
  65. Gambie
  66. Géorgie
  67. Ghana
  68. Grèce - Homère - 05/06/17
  69. Grenade
  70. Guatemala
  71. Guernesey
  72. Guinée
  73. Guinée-Bissau
  74. Guinée équatoriale
  75. Guyana
  76. Haïti
  77. Honduras
  78. Hongrie
  79. Île de Man
  80. Îles Cook
  81. Îles Salomon
  82. Inde - Narendra Jadhav - 27/09/16
  83. Indonésie
  84. Irak - Ahmed Saadawi - 18/11/16
  85. Iran
  86. Irlande - Daniel Easterman - 02/10/16
  87. Islande - Arnaldur Indridason - 21/05/16
  88. Israël
  89. Italie - Rocco Siffredi - 19/03/17
  90. Jamaïque
  91. Japon - Koushun Takami - 02/11/16
  92. Jersey
  93. Jordanie
  94. Kazakhstan
  95. Kenya
  96. Kirghizistan
  97. Kiribati
  98. Koweït
  99. Laos Laos
  100. Lesotho
  101. Lettonie
  102. Liban
  103. Libéria
  104. Libye
  105. Liechtenstein
  106. Lituanie
  107. Luxembourg
  108. Macédoine
  109. Madagascar
  110. Malaisie
  111. Malawi
  112. Maldives
  113. Mali
  114. Malte
  115. Maroc - Leïla Slimani - 05/03/17
  116. Marshall
  117. Maurice
  118. Mauritanie
  119. Mexique - Laïa Jufresa - 09/06/17
  120. Micronésie
  121. Moldavie
  122. Monaco
  123. Mongolie
  124. Monténégro
  125. Mozambique
  126. Namibie
  127. Nauru
  128. Népal
  129. Nicaragua
  130. Nigeria - Chimamanda Ngozi Adichie - 05/12/16
  131. Niger
  132. Niué
  133. Norvège - Jostein Gaarder - 06/08/16
  134. Nouvelle-Zélande
  135. Oman
  136. Ouganda - Moses Isegawa - 11/08/17
  137. Ouzbékistan
  138. Pakistan - Malala Yousafzaï - 21/09/16
  139. Palaos
  140. Panamá
  141. Papouasie-Nouvelle-Guinée
  142. Paraguay
  143. Pays-Bas
  144. Pérou
  145. Philippines
  146. Pologne
  147. Portugal
  148. Qatar
  149. République démocratique du Congo
  150. République dominicaine
  151. République tchèque
  152. Roumanie
  153. Royaume-Uni - Arthur Upfield - 17/08/16
  154. Russie - Olga Slavnikova - 24/04/17
  155. Rwanda
  156. Saint-Christophe-et-Niévès
  157. Sainte-Lucie
  158. Saint-Marin
  159. Saint-Vincent-et-les-Grenadines
  160. Salvador
  161. Samoa
  162. SãoTomé-et-Principe
  163. Sénégal
  164. Serbie
  165. Seychelles
  166. SierraLeone
  167. Singapour
  168. Slovaquie
  169. Slovénie
  170. Somalie
  171. Soudan
  172. SriLanka
  173. Suède
  174. Suisse
  175. Suriname
  176. Swaziland
  177. Syrie
  178. Tadjikistan
  179. Taïwan
  180. Tanzanie
  181. Tchad
  182. Thaïlande
  183. Timororiental
  184. Togo
  185. Tonga
  186. Trinité-et-Tobago
  187. Tunisie
  188. Turkménistan
  189. Turquie
  190. Tuvalu
  191. Ukraine
  192. Uruguay
  193. Vatican
  194. Venezuela
  195. Vietnam
  196. Yémen
  197. Zambie
  198. Zimbabwe

Andrus Kivirähk - "L'homme qui savait la langue des serpents"


Il est le dernier homme qui sait la langue des serpents et raconte sa vie de sa naissance à sa vieillesse. Son peuple vivait dans la forêt en harmonie avec la nature, mais leurs us et coutumes se sont transformées avec l'arrivée d'hommes de villages. Il se souvient d'une époque où sa famille croyait encore en la salamandre qui les défendait contre les ennemis, où les filles s'entichaient des ours, où les cerfs venaient docilement se faire tuer par sa mère qui les cuisinait. Nostalgie...

Cette lecture m'a très surprise et plu. C'est la première fois que je lis quelque chose dans ce style. Je classe ce roman dans "fantastique" mais il a une allure de conte.
L'auteur s'inspire des légendes et vieilles traditions estoniennes pour certains points. En fait, il traite de l'opposition entre tradition et modernité. Certaines personnes s'adaptent et en oublient les coutumes de leurs ancêtres, tandis que d'autres refusent de changer et peuvent paraître anormaux, à côté de la plaque.
Au commencement le ton est léger, les anecdotes prêtent à sourire, reflétant l'insouciance de l'enfance. Elles sont complètement folles et on se demande où Andrus Kivirähk est allé chercher tout ça! Puis au fur et à mesure, le ton se fait plus sérieux, pour finir triste et nostalgique. Il suit l'évolution émotionnelle du narrateur.

Ce roman est totalement atypique, il m'est difficile d'en rapporter toute la finesse. Alors mon conseil : découvrez-le!